Montessori ou la concentration à l’état pur.

Notre socle repose sur la pédagogie Montessori. Parler de cette méthode, c’est s’imprégner d’une philosophie dont la pertinence a traversé le siècle, et qui est aujourd’hui plus que jamais plébiscitée par les neurosciences.

Montessori, qu’est-ce que c’est ?

Maria Montessori a observé des enfants, elle en a déduit des principes rigoureux qui permettent de favoriser leur développement. Les piliers de la méthode sont le matériel, l’autonomie, le respect de la temporalité et le mélange des âges.

Matériel

Le matériel Montessori mis à la disposition des enfants dans leur environnement a été étudié scientifiquement, de sorte qu’il comprend des buts directs et indirects précis, et qu’il ne doit pas être détourné. Le matériel mis au point par Maria Montessori a cette grande force de pouvoir permettre à l’enfant de comprendre et d’apprécier chaque notion concrètement, avant de passer à l’abstrait. Un enfant apprend par l’expérience, et c’est par exemple en touchant une tablette lisse et une rugueuse, qu’il comprendra véritablement le sens des mots lisse et rugueux. L’enfant a besoin de passer par le concret, par ses sens, et une fois cette expérience faite, il passera très facilement à l’abstraction, sans jamais avoir besoin de repasser par le concret ou de se voir réexpliquer la notion. Le passage par le concret permet une compréhension durable et pérenne de tous les apprentissages. Ce n’est donc pas l’adulte qui donne à l’enfant une règle à appliquer. C’est l’enfant qui, grâce à la manipulation et l’expérience, en arrive à la règle. Le matériel sensoriel et scientifique Montessori répond au besoin de développement naturel de l’enfant en respectant ses périodes sensibles. Il permet d’acquérir l’ordre, le vocabulaire, le mouvement, le raffinement sensoriel, le goût du beau, l’indépendance, l’autonomie et la confiance en soi, la volonté, le goût de l’effort. Et surtout, il favorise la concentration qui aujourd’hui fait défaut à tant d’individus.

 

“L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source que l’on laisse jaillir.” Maria Montessori

 

L’autonomie

L’adulte qui veut s’occuper d’enfant ne doit pas le protéger en lui imposant des règles et en s’assurant qu’il les respecte, il doit avant tout faire en sorte de créer un environnement préservé dans lequel l’enfant pourra exercer son envie de découverte et d’apprentissage. Si tout est préparé pour lui, l’enfant sera libre de toucher, de se déplacer, et surtout de progresser. Il gagne en autonomie. C’est tout l’inverse de faire n’importe quoi comme on le dit trop souvent. Au contraire, en gagnant en autonomie, l’enfant gagne en concentration et en confiance en lui. L’éducateur ne fait pas que le reprendre, mais il est un guide rassurant. Une fois devenu adulte, il n’est pas perdu dans le monde, il essaye simplement de découvrir son environnement et de le comprendre, comme il le faisait quand il était petit. Un être libre et autonome.

 

Aide moi à faire seul.” Maria Montessori

 

Le respect de la temporalité –

La méthode Montessori s’adapte au rythme de chaque enfant, et n’impose pas un rythme unique à tous. L’éducateur Montessori doit donc proposer des leçons individuelles, afin de répondre au mieux au besoin de chaque enfant. Les autres qui le souhaitent peuvent venir observer, mais ils ne pourront pas intervenir si la leçon ne leur est pas destinée. L’éducateur doit donc être suffisamment vigilant, et formé, pour accorder du temps à chacun, selon leurs besoins du moment. Il n’impose pas à l’enfant le moment où il décide de lui faire une leçon. C’est bien en observant l’enfant, ou en le laissant venir à lui qu’il saura trouver le moment pour la présentation d’un matériel.

 

“L’éducation est un processus naturel effectué par l’enfant. Ce processus n’est pas acquis par l’écoute d’un discours mais par des expériences avec son environnement.” Maria Montessori

Le mélange des âges

Un autre aspect fondamental dans une ambiance Montessori, est celui d’y accueillir des enfants d’âges mélangés. Certaines structures les accueillent entre 0 et 3 ans, puis, au sein des écoles on trouve les ambiances 3-6 ans, 6-9 ans, 9-12 ans, etc. Ces tranches d’âges ont été définies en fonction des stades de développement de l’enfant. Les plus jeunes, qui observent bien entendu tout ce qui se déroule autour d’eux, apprennent énormément et sont tirés vers le haut en voyant ce que les plus grands font. Cela leur donne souvent des objectifs à atteindre qui leur plaisent car ils sont stimulés, à hauteur de ce qui les intéresse, et non poussés par un adulte. Très souvent même, à force d’avoir observé les plus grands faire, ils savent déjà se servir du matériel et n’ont plus besoin de présentation de la part de l’adulte. En voyant un camarade faire une activité, comme apprendre à lire ou réaliser une grande opération, cet objectif semble facilement accessible et ils voient clairement les étapes à franchir pour y parvenir. Les plus grands eux, apprennent à respecter la sensibilité, la différence d’âge des plus jeunes. Ils ont conscience qu’ils doivent se comporter en exemple car très souvent, les plus jeunes vont chercher à reproduire leurs attitudes. Cela est alors très valorisant pour eux car ils se rendent compte qu’ils ont un véritable rôle, un impact sur d’autres êtres humains. Ils prennent plaisir à les aider, les accompagner, leur montrer comment faire.

 

Montessori, et encore ?

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à venir nous rendre visite dans nos différentes écoles :
- le Lycée International Montessori de Bailly,
- les écoles Montessori Athéna de Carvin, Clichy ou Montherlant,
- Montessori International Bordeaux,
- Ecole Internationale Montessori Esclaibes Marseille

Ou dans nos écoles en partenariat :
- Ecole Montessori Be Happy de Guadeloupe,
- Ecole Montessori Talentree de Saint Ouen,
- Ecole Montessori all you need is love à Paris,
- l’Ecole Internationale Montessori de Juan les Pins.

Ou à lire nos ouvrages, ou encore mieux, à vous former dans notre organisme de formation, leader en France de la formation Montessori.

 

Montessori, partout dans le monde 

Quelques chiffres…

Il existe environ 35 000 écoles Montessori dans le monde, dont 5000 écoles aux États-Unis et plus de 600 en Grande Bretagne.

L’Allemagne compte environ 1 000 établissements Montessori (600 jardins d’enfants, et 400 écoles dont 35% sont publiques).

Aux Pays-Bas, les 160 écoles Montessori sont en contrat avec l’État. Elles sont très populairesenviron 5% des élèves ont effectué une partie de leur scolarité dans une école Montessori.

Une des sources d’inspiration lors de la réforme du système éducatif finlandais a été la pédagogie Montessori. Depuis 2000, la Finlande se place en tête de tous les classements internationaux PISA de l’OCDE. D’autres pays, comme le Canada ou la Suède (312 écoles Montessori), ont aussi intégré avec succès la pédagogie Montessori dans des écoles publiques. Récemment, en Angleterre, la pédagogie Montessori a été adoptée dans plusieurs écoles primaires publiques avec des résultats significatifs.


Montessori, et après ?  

Notre ambition est de rendre nos élèves adaptables et non de les perfuser à un système scolaire qui les couperait du monde réel. Nous sommes conscients des aléas de la vie et de la nécessité de ne jamais couper les enfants du socle scolaire attendu par l’Education Nationale, aussi, respectons-nous les programmes, assurant ainsi un suivi très attentif

La pédagogie Montessori, associée au bilinguisme, permet au contraire de gagner confiance en soi et d’être apte à réagir à toutes les situations de la vie. Fiers d’un esprit d’ouverture, d’un excellent niveau scolaire, d’un sens de la coopération et de la responsabilité, les élèves montessoriens sont prêts à être acteurs de l’avenir. Pas de mystère si dans la silicone valley, les parents ont choisi ce chemin pour leurs enfants !

Quelques montessoriens célèbre : Jeff Bezos, Larry Page, Sergey Brin, Ann Franck, Georges Clooney, Bill Clinton, Gabriel Garcia Marquez


Ecole Montessori Paris